Tester la pureté du miel, la méthode rapide

Le miel est extrêmement riche comme vu précédemment, cependant son coût de production est relativement élevé puisqu’elle nécessite de l’espace, et une attention toute particulière de la part des apiculteurs pour s’assurer de la bonne installation des essaims.

De plus l’utilisation massive des pesticides dans nos régions couplée à l’action des prédateurs naturels de l’abeille ont des conséquences sur les populations des essaims et par conséquent sur la capacité de production des apiculteurs.

C’est pourquoi les industriels n’hésitent pas à proposer du miel contrefait ou frelaté de manière à pouvoir baisser leurs prix de vente tout en réalisant une marge non négligeable sur ce produit.

De nombreux additifs peuvent être ajoutés au miel afin de modifier sa consistance et augmenter le volume du produit disponible à la vente. Un nectar aux bénéfices multiples pour la santé devient alors plus néfaste que nourrissant.

A préciser avant-tout, un miel pur et bon marché dans le commerce semble être utopique. Le prix abordable doit provoquer votre méfiance et un contrôle de l’étiquette en rayon ou du miel directement s’il s’agit d’une étale de marché. Un producteur honnête doit pouvoir vous prouver la qualité de son produit avant l’achat, c’est son principal atout face à la concurrence des industriels.

Les marchés de noël et autres marchés locaux voient souvent se mélanger producteurs émérites et escrocs en tout genre. Il faut se méfier et ne pas se contenter de l’apparence artisanale ! Plus les consommateurs se feront duper, plus nous verrons la population de nos marchés devenir des foires à l’arnaque comme c’est le cas pour les grandes surfaces aujourd’hui.

Les points à surveiller en premier lieu :

On ne peut pas détecter le vrai miel par sa couleur, seuls les connaisseurs sauront différencier une cristallisation normale du miel en pot avec la consistance d’un miel coupé au sucres par exemple. De plus en fonction du type de végétaux butinés par les essaims les miels peuvent voir différentes souplesses et couleurs.

  • Premièrement il est indispensable de bien lire l’étiquetage qui bien que pas toujours fiable à 100% peut déjà vous donner la réponse que vous cherchez. Le miel est supposé contenir… du miel et rien d’autre. Il se conserve relativement bien par nature et n’a pas besoin d’agents conservateurs.

 

  • La présence de fructoses, glucoses et autres molécules dans la composition affichée est également la preuve qu’il est coupé au sucre. Dans ce cas encore, passez votre chemin. Les sucres sont déjà omniprésents dans notre alimentation, nul besoin d’en rajouter par le biais du miel.

 

  • [A VERIFIER: Je n’ai pas réussi moi même à enflammer du miel supposé pur.] Ensuite il faut savoir que le miel est inflammable, naturellement vous pouvez mettre feu à une cuillère de miel, un miel qui s’enflamme aisément est pur ou presque. L’ajout d’eau dans sa composition rendrait impossible cette combustion.

 

  • Le miel est difficilement soluble. Une cuillère de miel au fond d’un verre d’eau peut également vous servir de test. Si en remuant doucement la solution sans toucher directement le dépôt de miel au fond il se mélange à l’eau, vous avez affaire un nectar frelaté.

De cette manière très simple & rapide, il est possible de contrôler la qualité d’un produit appelé Miel. Même si les miels de supermarché sont tous ou presque des miels de piètre qualité, ces tests sont particulièrement nécessaire pour les fournisseurs de “marchés locaux” et prétendus apiculteurs traditionnels.

Beaucoup de productions misent sur un packaging volontairement simpliste et peu coûteux pour gagner la confiance du consommateur.

Celui-ci naturellement pensera avoir affaire à un produit terroir/artisanal puisque cela ne ressemble pas à ce qui se fait habituellement chez les industriels. Un simple pot en verre peut contenir le meilleur des nectars comme une solution sucrée qui vous affaiblira au lieu de vous renforcer.

No comments

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
19 × 28 =