Mentions légales et avertissement

Les petits rappels légaux:

Le site ashenka.net / hnk.bio ( HNK Garden ) est un magazine à caractère informatif mais certains l’auront saisit, il n’est pas question de s’approprier les travaux ou même les titres d’autrui.

Concernant le discours.

Nous somme désireux de partager une information de qualité, non orientée politiquement ou commercialement Certains propos peuvent choquer ou déranger si l’on ne comprend pas le second degré ou l’humour un peu corrosif. D’autres sujets peuvent être par essence anxiogènes. Cela-dit nous pensons que c’est précisément en cela que nous aurons quelque chose à apporter. Notre objectif est de parler végétal, culture biologique et mode de vie sain, mais nous allons devoir mettre parfois de côté la poésie et le naïf optimisme afin de bien identifier les obstacles à la récupération des bonnes pratiques en matière de santé et de culture au sens large.

Après mûre réflexion, il existe déjà de nombreuses sources (pas toujours fiables) avec un discours mielleux en faveur des aliments sains, la culture biologique (la vraie…), des remèdes naturels et d’un angle de vue plus responsable en matière d’environnement. Cependant il manque cruellement de franc-parler, d’un discours un peu plus cash et moins ennuyeux concernant ces sujets.

Il n’est pas ici question de se rabaisser à un lexique restreint ou d’aborder superficiellement les thèmes mais de tenter de traiter ces sujets d’une manière de plus en plus vivante, plus distrayante.

Si cela remet en question pour vous la valeur informative de nos publications, vous n’êtes probablement pas au bon endroit pour vous renseigner. Vous êtes pourtant (tous) les bienvenus dans le monde réel.

Droit à l’image et relai vidéo.

En ce qui concerne les images utilisées sur le site, nous disposons d’une license pour la plupart d’entre elles qui proviennent d’un fournisseur de ressources graphiques connu. (Je pourrais vous communiquer lequel sur demande, mais je vais éviter la publicité sachant que leur offre est en plus à la limite de l’inacceptable.)

Si vous reconnaissez une image ou illustration quelconque dont vous avez les droits, merci de nous l’indiquer au plus vite, ainsi nous pourrons convenir d’un accord ou à défaut nous supprimerons purement et simplement l’illustration concernée.

De la même manière la majeure partie des vidéos relayées le sont directement via les liens de partage Youtube, il ne s’agit que de relai et la source est clairement visible et accessible à tous, nous présenterons un peu plus précisément certains canaux Youtube afin de saluer leur travail et pourquoi pas les faire découvrir à un nouveau public.

Voir plus bas en ce qui concerne la législation sur les droits d’auteurs et l’utilisation de contenu.

Structure ou absence de structure.

S’il n’y a pas d’adresse postale ou de numéro de téléphone pour la plateforme ashenka.net, c’est parce qu’il ne s’agit pas d’une entreprise ou d’un organisme commercial quelconque. Nous ne sommes que des passionnés de la vie et de certains de ses aspects qui désirons partager notre vision avec les lecteurs, et ainsi peut être rencontrer ceux qui seront à même de progresser avec nous sur les thèmes abordés.

Pour nous contacter, qu’il s’agisse d’une réclamation ou autre, veuillez utiliser le module HNK city et son groupe nommé “Contact et Suggestions” ou admin@ashenka.net (délai de réponse beaucoup plus long.)

Avertissement particulier.

Notre avis peut éventuellement entrer en collision avec des versions populaires, voir même officielles, cela n’est en rien un problème. De même que bien que notre action principale s’articule autour du monde végétal et de la promotion pour un retour d’une VERITABLE culture biologique, nous allons traiter de divers thèmes directement ou indirectement liés.

Nous ne sommes ni médecins, ni chef étoilés, cependant nous revendiquons le droit d’explorer d’appliquer de manière raisonnée ces domaines de compétence. Il est de la responsabilité de chacun de comprendre que l’utilisation de remèdes naturels ne veut pas dire qu’ils sont inoffensif ou adaptés à tout public.

Un traitement naturel quelque soit sa source est soumis à une posologie et son utilisation recommandée sous reserve d’être au courant d’une éventuelle allergie et SURTOUT UN REMEDE NATUREL NE DOIT PAS ETRE UTILISE OU CONSOMME EN MEME TEMPS QU’UN TRAITEMENT PHARMACEUTIQUE. Les médicaments de l’industrie pharmaceutiques peuvent

Nous allons, pas à pas, prouver que ce qui nous empêche de travailler à un mode de vie plus raisonné et une alimentation plus saine est un ensemble de blocage psychologiques mêlés, ou causés par une ignorance profonde de ce que représentent la vie, le végétale, la nutrition et la santé. Nous ne sommes pas la pour trouver des coupables, mais nous ne sommes pas dupes et c’est ici que le concept du conflit d’intérêt entre en scène.

Considérez-nous comme un média humoristique c’est ce que nous sommes, allez ensuite vérifier nos thèses.

Nous allons exposer un point de vue, expérimenter et travailler à monter en compétence. Il s’agit de progresser indépendamment des organismes, médias et systèmes éducatifs officiels.

Notre but n’est pas de nous prétendre diplômés, reconnus ou certifiés par qui que ce soit. Il s’agit de partager et faire prospérer un savoir sans attendre une reconnaissance ou une rémunération pour celui-ci. Il semble que ce soit la seule condition indispensable pour être une source fiable : éviter toute possibilité de conflit d’intérêt.

Je vous laisse méditer au sujet des conflits d’intérêt flagrants dans tous les domaines et à ses possibles conséquences, vous pourrez en déduire si selon vous un média ou un intervenant intéressé peut passer outre son propre intérêt pour vous protéger ou vous renseigner de manière convenable. Ce n’est pas à nous de répondre à cette question à votre place.

C’est pourquoi, nous aspirons à faire sourire, informer, faire rager un petit nombre de lecteurs qui sont ici parce qu’intéressés par une vision et nous n’avons aucune ambition de devenir une référence autre qu’en temps que simple alternative à l’ignorance populaire.

Nos anciens savent faire et savent partager, nos enfants savent faire et comprennent vite, à priori on peut tout à fait s’affranchir des limites pitoyables imposées par la république(pas uniquement celle de france) et la finance qui contrôlent absolument tout y compris l’éducation nationale et les médias qui sont aujourd’hui encore moins fiables qu’auparavant.

Encore une fois, ce n’est pas notre combat, mais c’est notre opinion. Notre grande guerre est intellectuelle et spirituelle, la France n’est plus autre chose qu’une position géographique, une histoire administrative & financière.


Source Wikipédia concernant la notion de “Fair Use” et son équivalence française.

En France, l’article L.122-5 du Code de propriété intellectuelle10 présente une similitude avec la notion de fair use :

« Lorsque l’œuvre a été divulguée, l’auteur ne peut interdire :

1° Les représentations privées et gratuites effectuées exclusivement dans un cercle de famille ;
2° Les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, à l’exception des copies des œuvres d’art destinées à être utilisées pour des fins identiques à celles pour lesquelles l’œuvre originale a été créée ;
3° Sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l’auteur et la source :
a) Les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d’information de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées ;
b) Les revues de presse ;
c) La diffusion, même intégrale, par la voie de presse ou de télédiffusion, à titre d’information d’actualité, des discours destinés au public prononcés dans les assemblées politiques, administratives, judiciaires ou académiques, ainsi que dans les réunions publiques d’ordre politique et les cérémonies officielles ;
d) Les reproductions, intégrales ou partielles d’œuvres d’art graphiques ou plastiques destinées à figurer dans le catalogue d’une vente judiciaire effectuée en France pour les exemplaires mis à la disposition du public avant la vente dans le seul but de décrire les œuvres d’art mises en vente ;
e) La représentation ou la reproduction d’extraits d’œuvres, sous réserve des œuvres conçues à des fins pédagogiques, des partitions de musique et des œuvres réalisées pour une édition numérique de l’écrit, à des fins exclusives d’illustration dans le cadre de l’enseignement et de la recherche, à l’exclusion de toute activité ludique ou récréative, dès lors que le public auquel cette représentation ou cette reproduction est destinée est composé majoritairement d’élèves, d’étudiants, d’enseignants ou de chercheurs directement concernés, que l’utilisation de cette représentation ou cette reproduction ne donne lieu à aucune exploitation commerciale et qu’elle est compensée par une rémunération négociée sur une base forfaitaire sans préjudice de la cession du droit de reproduction par reprographie mentionnée à l’article L. 122.10.
4° La parodie, le pastiche et la caricature, compte tenu des lois du genre ;
[…] 8° La reproduction d’une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou d’études privées par des particuliers, dans les locaux de l’établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d’archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ;
9° La reproduction ou la représentation, intégrale ou partielle, d’une œuvre d’art graphique, plastique ou architecturale, par voie de presse écrite, audiovisuelle ou en ligne, dans un but exclusif d’information immédiate et en relation directe avec cette dernière, sous réserve d’indiquer clairement le nom de l’auteur.
Le premier alinéa du présent 9° ne s’applique pas aux œuvres, notamment photographiques ou d’illustration, qui visent elles-mêmes à rendre compte de l’information.
Les reproductions ou représentations qui, notamment par leur nombre ou leur format, ne seraient pas en stricte proportion avec le but exclusif d’information immédiate poursuivi ou qui ne seraient pas en relation directe avec cette dernière donnent lieu à rémunération des auteurs sur la base des accords ou tarifs en vigueur dans les secteurs professionnels concernés.
Les exceptions énumérées par le présent article ne peuvent porter atteinte à l’exploitation normale de l’œuvre ni causer un préjudice injustifié aux intérêts légitimes de l’auteur.
Les modalités d’application du présent article, notamment les caractéristiques et les conditions de distribution des documents mentionnés au d du 3°, l’autorité administrative mentionnée au 7°, ainsi que les conditions de désignation des organismes dépositaires et d’accès aux fichiers numériques mentionnés au troisième alinéa du 7°, sont précisées par décret en Conseil d’État. »

Dans notre démarche de respect de la législation en vigueur, nous proposons en cas de demande expresse de l’auteur de supprimer tout contenu qu’il estime ne pas rentrer dans le cadre légal et dont il est propriétaire. Cependant Ashenka n’ayant aucun intérêt économique ou commercial en jeu, nous devrions pouvoir citer et commenter les auteurs sans avoir à se soucier de cela.

Share: