[DocTV- VO EN] What plants talk about

Il était impensable de ne pas publier cette vidéo sous prétexte de l’absence de sous-titres, c’est l’un des documentaire les plus pertinents pour ouvrir les yeux sur la réelle nature des végétaux.

Je suis désolé pour les non-anglophones pour cette publication, je vais lister tout de même les grands thèmes abordés dans la vidéo de manière à permettre la recherche d’infos sur les thèses du documentaire.

Principaux sujets abordés dans “What plants talk about.”

– L’un des premier thème démontre que le développement racinaire des végétaux et la façon de procéder pour chercher les nutriments de racines est en tout point similaire à celle des mammifères par exemple. On y observe également le développement racinaire en timelapse et il est indéniable que cette façon de se déplacer est très “animale”.

– On découvre par la même occasion certains comportements inattendus comme des plantes qui vampirises d’autres espèces car elles ne possèdent pas de système racinaire, celles-ci vont effectuer des choix, et choisir entre deux cible, celle qui lui offrira le plus de chances de survie. Le documentaire démontre de quelle manière procède la plante et c’est par une communication similaire à l’odorat qu’elle repère sa “proie”.

– Le concept de plante “mère” (motherplant) notamment chez les arbres, tend à démontrer que certaines espèces fonctionnent en groupe et non pas uniquement de manière individuelle. L’exemple le plus évident est le réseau racinaires des arbres, il fonctionne en collaboration avec les mousses et divers champignons afin d’acheminer certaines nutriments en priorité aux jeunes arbres qui n’ont pas encore la possibilité de les atteindre et qui sont les plus “fragiles” lors des premières années de croissance.

– Certaines espèces végétales communiquent avec leur environnement (nuisibles, pollinisateurs et autres plantes environnantes) à l’aide de messages “chimiques” qui peuvent être assimilés à un langage sonore puisqu’il fonctionne de la même manière. Ainsi il est démontré qu’un plant de tabac sauvage par exemple, va changer son mode de communication en cas d’attaque afin d’attirer les prédateurs de son agresseur, ou encore changer de pollinisateur au besoin.

– Il existe des plantes au “comportement” plus agressif que d’autres. On y découvre notamment la méthode de “conquête” de territoire d’une plante sauvage européenne introduite aux états unis, la Centaurea Nigra. Celle ci possède des racines un peu particulières qui diffusent des gaz toxiques capables d’asphyxier ou d’endommager les racines des plantes voisines de manière à s’attribuer le monopole des nutriments accessibles autour d’elle.
De l’exacte même manière on y découvre une autre variété qui elle émet une barrière chimique qui annihile l’effet toxique des racines de la Centaurea Nigra au point de pouvoir protéger les plantes voisines de celle-ci.

Si je trouve une version du documentaire en VF ou sous-titrées en française, je vous la proposerai évidemment tant son contenu est riche et instructif.

Bon visionnage !

No comments

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
28 × 30 =