Mise en garde: Catégorie “Dangers” et l’aspect anxiogène.

Nous traitons avant tout d’un projet visant à retrouver, et conseiller à d’autres, les bonnes pratiques ignorées ou oubliées. Cela se caractérise par un grand nombre de brefs articles qui seront suivis de dossiers plus complets, qui ont tous pour but de comprendre et apprendre comment acquérir, renforcer ou retrouver à la fois santé, bien-être et plaisir au quotidien.

Cependant, pour se faire, il nous sera nécessaire de traiter d’un tas de sujets moins enthousiastes ou de souligner la raison pour laquelle il est absolument crucial de comprendre le problème identifié pour choisir et appliquer une solution acceptable (bénéfique) et durable. Le caractère anxiogène de ces informations, qui contrediront parfois les idées préconçues ainsi que le discours honteusement trompeur du gouvernement ou certaines institutions pourtant reconnues, peut générer quelques angoisses pour un public moralement fragile.

Nous mettons en garde nos lecteurs et collaborateurs sur la nécessité de prendre un minimum de recul par rapport au caractère alarmant d’une publication, tout en étudiant le sujet en question avec méthode.

Le mode de fonctionnement proposé à l’abord d’une information déprimante sur notre mode de vie contemporain est le suivant:

  • Premièrement, il est impératif de saisir la thèse de l’auteur, de quoi est-il réellement question?

 

  • Ensuite essayez de comprendre le contexte. L’auteur de la “news” parle-t-il d’une région ? d’un pays ? d’un groupe d’individus ? Ce cas s’applique dans notre situation ? ou dans celle de nos proches ?

 

  • La phase suivante, trop souvent omise ou ignorée volontairement, consiste à vérifier (tant que possible) l’information. Il s’agit ici de récupérer un maximum d’informations, même contradictoires. Un maximum de source est recommandé avant de faire son propre bilan et son opinion personnelle sur le sujet. A noter, et c’est ici un avis personnel (nous y reviendrons), que les sources d’informations générales et celles reconnues par les états et les grandes organisations internationales ne sont pas forcement plus fiables que les autres.

 

  • Toute source d’information, quelle qu’elle soit, a une raison d’être. Toute communication est orientée, pas toujours de manière négative, mais tout de même influencée par la poursuite d’un objectif. Vous aurez l’occasion d’y réfléchir et vous faire votre opinion, je vous le confirme dès maintenant, c’est aussi mon cas et celui de tous les rédacteurs des sites du projet Ashenka. Mon objectif personnel est simple, trouver du soutien. Si je traite d’un sujet que j’estime préoccupant, j’attends une déferlante d’informations pour confirmer la thèse ou l’infirmer. Dans le premier cas, je serai d’avantage convaincu et soutenu, si la thèse en question est démentie de manière crédible, je serai rassuré. Voilà de quelle manière, j’aborde personnellement ce type de sujets sensibles ou à controverse.

 

  • Une fois votre opinion formée, et formulée. Libre à vous d’entreprendre, ou non, les actions qui s’imposent. Il est recommandé en cas de doute ou avant toute prise de décision importante de vous faire conseiller au mieux. Choisissez les personnes les plus lucides et sensées de votre entourage dans un premier temps. Confrontez ensuite leur avis à celui des personnes les plus “légitimes” à parler du sujet selon vous.

Ce n’est qu’en fonctionnant de manière lucide et méthodique que vous parviendrez à éviter de sombrer dans l’illusion ou la paranoïa. Si vous sentez que ces sujets atteignent votre moral ou votre santé, n’hésitez pas à prendre du recul et souvenez vous que la plupart des gens ignorent ces informations ou s’en moquent totalement; et ils le vivent plutôt bien à priori.

C’est pourquoi, de la même manière que celle employée sur un autre support qui traite de politique et de manipulation, nous allons nuancer autant que possible, et systématiquement annoncer lorsque que le sujet peut éventuellement sembler anxiogène à certains. Sur ce magazine il s’agira de la catégorie “Dangers”.

 

 

No comments

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
21 − 1 =